Hypnose & Thérapies Brèves n°14 – 2009

Hypnose & Thérapies Brèves  n°14 – 2009

Hypnose & Thérapies Brève: la Revue n°14 Août/Septembre/Octobre 2009   Editorial Dr Patrick Bellet : Pesticides et Choléra Hier matin, en sortant de chez moi j’ai croisé mon voisin viticulteur. Enfin je crois que c’était lui, ses traits étaient dissimulés sous un cas- que intégral relié à une bouteille d’air comprimé. C’est le matériel nécessaire pour traiter les vignes. Plus exactement c’est le matériel indispensable pour se protéger des pesticides répandus en quantité sur les vignes alentour. C’est dire si le traitement doit être efficace. Ce sont les soldes ! Tout doit disparaître ! Pas d’herbes folles ! On vide les rayons pour faire de la place. Net et propre. http://www.hypnose-ericksonienne.org/Virus-de-la-Grippe-H1N1-Pesticides-et-cholera_a179.html Concerto pour quatre hémisphères, Teresa Robles. Le Germe Teresa Robles s’appuie sur une base théorique solide pour construire ses interventions. Elle tire du constructivisme le fait que chacun construit sa réalité. En nous, il existe deux réalités : celle du cerveau droit et celle du cerveau gauche.   « Ose l’hypnose ! L’apprentissage par la pratique. » Infirmière-anesthésiste à l’Hôpital Purpan de Toulouse, Martine Quintard analyse ses débuts dans la pratique de l’hypnose et donne les clés à ceux qui hésitent à se lancer.   « La surprise thérapeutique. Une évidence à laquelle s’attendre ! » Psychiatre et psychothérapeute, Gérard Salem montre que le meilleur service que l’hypnothérapeute puisse rendre au patient, c’est de « le révéler à sa propre surprenance ». Par ce chemin, il apprendra à devenir sujet de sa vie et non un malade résigné et dépendant. Etre pris au dépourvu est une expérience communément partagée. A priori, cette expérience est peu appréciée, tant nous souhaitons avant tout garder le contrôle de ce qu’il nous advient, et prévoir autant que possible l’imprévu. Nos bas de laine, nos économies, nos placements à long terme, nos assurances maladie, accident ou vie, nos stores baissés, nos vaccins, nos préservatifs et nos pilules : il est mille et une façons de nous garantir contre cet imprévu si inquiétant. Consulter une voyante, un géomancien, un haruspice ou un désorceleur, voilà d’autres façons encore de nous prémunir des mauvaises surprises, et de les conjurer.     « Même pas mal ! L’hypnose au quotidien en pédiatrie. » Catherine Voineau, pédiatre libéral, développe plusieurs cas clinique montrant les bénéfices des techniques hypnotiques (qu’elle décrit) lors des soins pour enfants. Cet article est la déclinaison éditoriale du mémoire de Catherine Voineau soutenu dans le cadre du D.U. d’Hypnose Médicale coordonné par le Dr Fabrice Lakdja au C.H.U. de Bordeaux. L’après-midi est déjà avancée, et des cris d’enfant dans la rue précédent un coup de sonnette. Des parents amènent pour la première fois un petit de deux ans terrorisé, hurlant devant la porte du cabinet.   « Milton H. Erickson s’insurge ! Problèmes psychologiques fondamentaux dans la recherche en hypnose. » Dans cet article, Erickson prend nettement position sur ce qu’il considère la meilleure méthodologie et les objectifs à poursuivre pour contribuer à élucider ce phénomène que nous appelons « hypnose ». Son « coup de gueule » est toujours d’actualité. La recherche en hypnose et l’exposé d’idées à propos de l’hypnose s’apparentent trop souvent aux discussions des sept aveugles à propos de l’éléphant : ils commencent par se disputer avec acrimonie avant de se mettre à faire des recherches ; l’un tient une défense et l’autre la queue, l’un palpe le flanc et l’autre une oreille, un cinquième examine le tronc, etc. Puis, quand chacun a terminé d’examiner de près sa partie de l’éléphant, ils se disputent de plus belle. http://www.hypnose-ericksonienne.org/Hypnose-et-problemes-psychologiques-Milton-H-Erickson-s-insurge-_a178.html     Rubriques : Les grands praticiens : André Müller Weitzenhoffer., un passeur...

Read More

Hypnose & Thérapies Brèves N°1: Mai Juin Juillet 2006

Hypnose & Thérapies Brèves N°1: Mai Juin Juillet 2006

Hypnose & Thérapies Brèves : la Revue n°1 Editorial du Dr Patrick Bellet: De la psychologie des profondeurs à la psychologie des espaces… Hypnose: Mais tout d’abord, qu’est-ce qu’une thérapie brève ? Cette dénomination vient des Etats-Unis qui ont le sens du raccourci et, maladroitement, s’oppose aux thérapies dites au long cours comme la psychanalyse. Traduction approximative qui se trouve, malgré tout, consacrée par l’usage. Ces nouvelles perspectives thérapeutiques apparaissent outre-Atlantique à partir des années 1940 et prennent leur essor dans les décennies suivantes, mais leurs sources se trouvent dans les approches humanistes européennes et orientales des siècles précédents. En commun, elles sont capables de considérer qu’à une question unique correspondent plusieurs réponses justes simultanément. La densité des réponses contribuent, par la transmission d’un savoir, à leur intérêt. Familières du paradoxe, elles le manient volontiers et nous font passer de la psychologie des profondeurs à la psychologie des espaces.   Articles : Histoire des thérapies brèves. Ceux par qui le scandale est arrivé. Dr Dominique Megglé. A sa naissance et dans ses développements au long du XIXe siècle, il était impensable qu’une psychothérapie durât longtemps. La psychothérapie, héritage des magnétiseurs français, était conçue comme un « coup de main » ponctuel pour aider la personne à passer un cap difficile de sa vie. Les symptômes témoignaient de la difficulté de ce passage. Aucun praticien ne se souciait d’une « compréhension en profondeur » de l’origine des troubles, et tous pensaient que si le patient parvenait à se débarrasser d’un symptôme, c’est qu’il avait, nécessairement, réaménagé ses profondeurs. Ce qu’il avait réaménagé, comment il l’avait fait, était considéré comme trop compliqué pour être saisi et sans intérêt pour le soulager. Lire la Suite http://www.hypnose-ericksonienne.org/Revue-HYPNOSE-Therapies-Breves-Histoire-des-Therapies-Breves_a99.html   L’hypnose dans le vent. Changer d’altitude pour changer nos visions du monde. Dr Bertrand Piccard Si d’innombrables ouvrages des plus approfondis traitent de l’hypnose sous toutes ses formes, le processus hypnotique ne peut-il pas être aussi compris plus simplement comme un état d’esprit dans lequel nous arrêtons soudain de nous battre contre les vents de la vie pour nous mettre à utiliser leur énergie ? Cet article est tiré d’une conférence faite lors du 3ème Forum Francophone d’Hypnose et de Thérapies Brèves, nous avons conservé dans cette publication une partie du dialogue engagé à cette occasion. Publié avec l’aimable autorisation des éditions Satas. Il existe une grande littérature traitant de l’hypnose comme d’un acte thérapeutique, d’un état modifié de conscience, d’un outil de communication, et maintenant même comme d’une modification de l’activité corticale observable au moyen des méthodes les plus modernes d’imageries cérébrales. Nous allons examiner dans quelle mesure l’hypnose ne pourrait pas également être comprise en tant qu’état d’esprit.   Métaphore, recadrage et changements. Marie-Louise passe partout. Dr Patrick Bellet La métaphore est la forme centrale du corpus des thérapies brèves. Cette structure rhétorique est, grâce à sa fonction diplomatique, d’une grande valeur. Le patient souffre souvent de son “orientation à la réalité”, sa manière de voir le monde. Erickson recommande de respecter cette orientation à partir de laquelle l’attention du sujet est captée, dans le but de changer, recadrer, son point de vue dans une dimension plus large et bénéfique. La surprise qui participe à cette technique favorise le temps présent et permet, rapidement, de dessiner des cadres informels et malléables dans lesquels va se situer une action thérapeutique progressive. Le présent est un appui pour le futur. MÉTAPHORE, DIPLOMATIE ET MOUVEMENT   La diplomatie hypnotique au cœur du conflit conjugal. Approches hypnotiques indirectes avec les couples. Teresa Roblès Comment et pourquoi travailler indirectement avec les couples ? Camillo Loriedo propose une thérapie...

Read More