Revue Hypnose Thérapies Brèves 23 – 2011 Janvier 2012

Revue Hypnose Thérapies Brèves 23 – 2011 Janvier 2012

Hypnose Thérapies Brèves: la Revue Novembre-Décembre 2011 Janvier 2012 n°23   Edito :“Installez-vous“ Thierry Servillat Lorsqu’un étudiant finit ses études de médecine, de psychologie ou de sciences paramédicales, il se pose souvent la question : « Vais-je m’installer ? » Lorsqu’il est perplexe, il va demander à ses collègues et amis : « Et toi, que penses-tu faire, comptes-tu t’installer ? » Les études en démographie médicale montrent que de moins en moins de jeunes s’installent. Souvent, la motivation pour un choix hospitalier ou en institution est positive : envie d’exercer en institution, amour du travail en équipe, esprit de « service public » avec souvent désir de soigner et d’aider tous types de patients quels que soient les moyens financiers dont ceux-ci disposent, et préoccupation envers les plus démunis. Parfois aussi, on ressent une peur. Peur de se lancer, hésitation à se faire confiance, angoisse d’échouer. Pourtant, les formations à l’hypnose apprennent l’installation. Du moins dans ses aspects techniques. Nous y apprenons ce type de suggestion : « Prenez l’installation qui vous convient. Prenez votre temps, essayez différentes positions. » Et on sait combien François Roustang peut centrer le travail thérapeutique sur ce moment initial. L’installation est au cœur du processus hypnotique, peut-être même son noyau. Certains patients ne s’installeront jamais, ne prendront jamais, peut-être ne choisiront jamais de se positionner. Certains thérapeutes non plus, dont nous pouvons craindre qu’ils ne pourront ni s’aider eux-mêmes ni aider les autres.   “ENERGETIQUE DU LEMNISCATE. Ou l’hypnose tourneboulée. Jean-Pierre Courtial. A partir d’un cas, l’auteur présente une modélisation du travail hypnotique qui intègre l’approche énergétique utilisée dans les médecines orientales.   Comment ce que les thérapeutes énergéticiens nomment énergie s’articule-t-il avec l’hypnose ? La pratique de l’hypnose peut-elle prendre une dimension énergétique ? A propos de sa pratique, Mesmer évoquait un fluide qu’il estimait spécifique au monde animal (par opposition au magnétisme de la matière inerte et des aimants) (Bellet, 2009). Pour lui ce fluide présentait tous les aspects d’une énergie. Y aurait-il un rapport entre hypnose et énergie ? L’hypnose montre bien la multiplicité des états de conscience, des ressources potentielles, des bifurcations engendrant des « croyances » qui conditionnent les comportements. Ernest Rossi (2001, 2007, 2008) considère l’hypnose comme une manière de modifier l’équilibre d’un système, à la façon de la dynamique non linéaire, parfois chaotique, des systèmes auto-organisés. Il compare la guérison au processus de découverte, à l’eureka du chercheur. Il invoque le processus des neurones miroirs dans la symétrie des prises de conscience entre le thérapeute et le patient. Concrétiser un problème De façon générale, l’hypnose change les croyances de la personne, en tant que celles-ci expriment sa façon d’interpréter le monde et ce qu’elle est par rapport au monde. Il faut inscrire le problème des patients dans leur corps. Une personne souffrait d’une peur. La thérapeute énergéticienne lui a demandé : –       A quoi ressemble cette peur ? –       A une boule. –       De quelle couleur est cette boule ? Quelle est sa taille ? –       Elle est noire. Ce texte est rédigé par Jean-Pierre Courtial à partir d’un ensemble de cas proposés par Maria Colliot et de sa pratique professionnelle. Les idées évoquées sont, globalement, issues d’un groupe de recherche en psychologie transdisciplinaire de l’université de Nantes réunissant des thérapeutes et des chercheurs à la suite des thèses de Christine Dumont, Pierre Garnier, Jacki Herbet et William Sherlaw. Lire la suite sur http://www.hypnose-ericksonienne.org/Energetique-du-lemniscate-ou-l-hypnose-tourneboulee-Jean-Pierre-Courtial-Maria-Colliot-pour-la-Revue-Hypnose_a420.html   “L’HYPNOSE : UN « COUTEAU SUISSE » PSYCHOTHERAPEUTIQUE. Pratique, rapide pour ouvrir, transformer et cicatriser. Marie-Laure Gassin. Une psychologue expérimentée et récemment formée à l’hypnose, nous raconte 6 de ses premiers cas.   Initiée depuis quelques années à l’hypnose éricksonienne, j’ai envie de partager ici quelques pastilles cliniques où j’ai pu, semble-t-il avec bonheur, utiliser...

Read More

Hypnose & Thérapies Brèves N°18 – 2010

Hypnose & Thérapies Brèves  N°18 – 2010

Hypnose & Thérapies Brèves: la Revue N°18 : Août/Septembre/Octobre 2010   Le rire de délivrance. Théâtre et psychiatrie à Bamako » Au Mali, un service de psychiatrie pratique le “ kotéba“ thérapeutique… une “ position basse“ en systémie à l’africaine ! Maximilien Zimmermann et Adama Bagayoko… Chaque vendredi matin, à 8 heures tapantes, les tambours résonnent au service psychiatrique de l’hôpital universitaire du Point G. Adama Bagayoko, comédien formé à l’Institut national des arts du Mali, anime la séance avec ses compères musiciens et comédiens entourés des soignants de l’hôpital. Jusque dans les années 1970, l’hôpital du Point G symbolise l’asile, l’enfermement, la rupture avec la société. Baba Koumaré, chef du service de psychiatrie, est inquiet. Avec Jean-Pierre Coudray, psychiatre coopérant français, Philippe Dauchez et Adama Bagayoko, respectivement professeur et animateur des Arts du Mali, ils initient dans les années 1980 des représentations pour distraire dans un premier temps les patients du service. C’est le succès, les patients sortent peu à peu de leur torpeur et réclament du théâtre chaque jour ! Ainsi naît le kotéba thérapeutique.   « Un certain regard. Fondu enchaîné d’un trouble obsessionnel ». Rêver pour guérir : l’idée est ancienne, mais la pratique est toujours bien vivante ! Philippe Rayet. Traitement d’un cas de trouble obsessionnel par l’utilisation d’images spontanées. La thérapie que je vais vous présenter peut sans doute s’inscrire dans la lignée des méthodes d’onirothérapie (c’est-à-dire qui utilisent le rêve), où le sujet se laisse conduire à la fois par des images oniriques qui lui sont propres et par des indications émanant du thérapeute. C’est le flot d’images mentales organisé spontanément par l’inconscient en un scénario imprévu plus ou moins fantastique qui en constitue la trame. http://www.hypnose-ericksonienne.org/Traitement-d-un-cas-de-trouble-obsessionnel-par-l-utilisation-d-images-spontanees_a301.html     « Clavier hypnotique. Toucher et piano thérapeutique » Comment le piano fait partie de la “gamme“ thérapeutique. Stéphane Ottin Pecchio. 1. « TOUCHER & PIANO » et HYPNOSE Andante Ayant étudié le piano pendant de longues années, j’ai eu l’idée d’associer le jeu au piano et la massopuncture lors de mes séances de thérapie manuelle. Chacune de ces deux pratiques pouvant dans certaines conditions induire des processus de conscience, j’ai émis l’hypothèse que leur utilisation simultanée multisensorielle pouvait faciliter différentes situations rencontrées en hypnose éricksonienne. Voici comment se déroule une séance. Lors de la phase d’induction, tout en parlant au patient, je touche certains points de son corps et joue de l’autre main les premières notes au piano. Cela crée une certaine surprise, un changement d’ambiance. C’est une phase d’harmonisation rythmique et respiratoire avec le patient. Lorsqu’il aura fermé les yeux, il y aura confusion : parfois le patient ne comprend pas comment je peux à la fois le toucher et jouer des notes éloignées sur le clavier. De plus, il est difficile de suivre les trois langages à la fois (verbal, tactile et musical), et bientôt quatre, lorsque deux voix se feront entendre au clavier (accompagnement et mélodie).   « Variétés de transe. Le geste qui soutient » Les formes de transe hypnotiques sont diverses… Certaines “transactions“ méritent notre attention. Patrick Gence.   « Janet revisité. Le corps psychothérapeute » La psychothérapie sensorimotrice, thérapie centrée sur le corps. Pat Ogden. Les patients traumatisés se plaignent souvent de symptômes physiques qui les laissent dans le sentiment d’impuissance et de perte de contrôle. Déclenchées par des réminiscences du trauma passé, une insoutenable cascade d’émotions dysrégulées, de sensations physiques, de croyances négatives et d’images intrusives se répètent sans cesse sur le théâtre du corps. Pierre Janet (1919 et 1925) proposait il y a bien longtemps que les souvenirs traumatiques sont séparés de la conscience et...

Read More

Formation en Hypnose Ericksonienne à Paris: Le Collège d’Hypnose & Thérapies Intégratives de Paris

Formation en Hypnose Ericksonienne à Paris: Le Collège d’Hypnose & Thérapies Intégratives de Paris

Formation en Hypnose à Paris Le Collège d’Hypnose de Paris est né de la rencontre entre Laurent Gross et Philippe Aïm, tous deux professionnels de santé expérimentés, formés dans plusieurs Instituts membres de la Confédération Francophone d’Hypnose et Thérapies Brèves. C’est leur complémentarité qui fait la richesse de la formation en hypnose et thérapies intégratives qu’ils proposent à tous les professionnels de santé. Le Dr Philippe AÏM est Psychiatre, Psychothérapeute et Président de l’institut UTHyL qui propose déjà depuis des années des formations à l’hypnose ericksonienne et à la thérapie brève sur Nancy. Laurent Gross est quant à lui Hypnothérapeute à Paris, Psychothérapeute Certifié ARS en 2013, Superviseur EMDR-IMO, Kinésithérapeute D.E depuis plus de 30 ans. Tous deux sont conférenciers dans les Congrès de la CFHTB. Une formation réservée uniquement aux professionnels de santé. Que vous soyez Médecin, Dentiste, Psychologue, Infirmièr(e), Sage-femme, Kinésithérapeute, Ergothérapeute, Psychothérapeute agréé ARS, la formation au Collège est faite pour vous. Formation en Hypnose : une pratique qui s’effectue dans le cadre de la profession de chacun La formation d’hypnose à elle seule ne fait pas une qualification professionnelle de soignant, hypnothérapeute n’est pas un métier, c’est une corde que l’on ajoute à son arc dans le cadre du métier que l’on exerce. Une formation complète entre théorie et pratique La formation permet d’acquérir toutes les bases de l’hypnose éricksonienne, y compris des notions avancées et permet la mise en pratique de l’hypnothérapie auprès des patients pour un grand nombre de pathologies. Une large place est laissée à la pratique avec environ 50% d’exercices.     Dr Philippe Aïm Psychiatre – Psychothérapeute. Ancien Praticien Hospitalier au C.H.U de Nancy. Ancien Chef de Clinique à la faculté de médecine de Nancy. D.U. d’Hypnose Médicale Paris VI (Pitié-Salpêtrière). Formation en Hypnose Ericksonienne et Thérapies Brèves à l’ARePTA (Institut M.H. Erickson de Nantes). Anime un séminaire d’initiation à l’Hypnose Ericksonienne et aux Thérapies Brèves dans le cadre de la formation universitaire des internes en psychiatrie. Créateur et Président de l’institut UTHyL (Institut pour l’Utilisation des Thérapies brèves et de l’Hypnose en Lorraine) qui propose des formations à l’hypnose ericksonienne et à la thérapie brève sur Nancy.   Bernadette Audrain-Servillat Psychothérapeute agréée ARS. Co-fondatrice du Centre Interdisciplinaire de Thérapie Intégrative et de l’Institut Milton H. Erickson de Rezé Formatrice et conférencière.   Dr Guillaume Belouriez Médecin Algologue et Praticien hospitalier en soins palliatifs. Il est également Hypnothérapeute à la maison médicale Jeanne Garnier à Paris. Sophie Cohen Psychologue en libéral et Hypnothérapeute. Elle utilise l’hypnose depuis de nombreuses années en cabinet. Elle est formatrice aussi dans d’autres instituts. Laurent Gross Kinésithérapeute, Hypnothérapeute. Formateur en hypnose éricksonienne Superviseur en EMDR – IMO (Intégration par les Mouvements Oculaires). Président du Collège d’Hypnose et de Thérapies Intégratives de Paris. Responsable pédagogique et formateur au Collège d’Hypnose et Thérapies Intégratives de Paris. 
Président de l’Institut UTHYL de Nancy (Membre de la Confédération Francophone d’Hypnose et Thérapies Brèves). Dr Thierry Servillat Psychiatre psychothérapeute. Formateur et conférencier international. Président de l’Institut Milton H Erickson de Rezé Co-fondateur du Centre Interdisciplinaire de Thérapie Intégrative Ancien président de la Confédération Francophone d’Hypnose et de Thérapies Brèves Co-auteur de « Psychothérapies: une approche plurielle » (Masson). Rédacteur en chef de la revue HYPNOSE & Thérapies brèves.   Dr Catherine Wolff Médecin algologue (Capacité évaluation et traitement de la douleur) Médecin généraliste Hypnose médicale Ericksonienne, thérapies brèves Activité libérale de Consultations douleurs chroniques à Nantes. Formatrice à l’Institut UTHyL de Nancy,  à l’Institut Milton H. Erickson de Rezé-Nantes, et au CHTIP à Paris   Dr Chantal Wood Pédiatre-Anesthésiste et Médecin responsable du Centre de Prise en Charge de la Douleur Chronique – Service de Rhumatologie...

Read More