Hypnose & Thérapies Brèves N°17 – Mai-Juin-Juillet-2010

Hypnose & Thérapies Brèves  N°17 – Mai-Juin-Juillet-2010

Hypnose & Thérapies Brèves: la Revue N°17 : Mai/Juin/Juillet 2010 Editorial du Dr Patrick Bellet: Solution de Continuité ou jeu. L’hypnose est-elle une « solution de continuité » ? Drôle de terme qui signifie rupture et même suspensionet que les chirurgiens reconnaissent bien dans une fracture. Cette locution ancienne vient de dissolution et là son sens devient plus évident. L’hypnose serait-elle une dissolution des limites, une effraction des habitudes ?     “Le temps : un outil thérapeutique“ par Milton H. Erickson.   Cet horloger hors du commun s’est beaucoup consacré à l’étude du temps comme un des éléments essentiels du vécu humain par l’intermédiaire technique de la « distorsion du temps ». Erickson s’est beaucoup consacré à l’étude du temps comme un des éléments essentiels du vécu humain par l’intermédiaire de la « distorsion du temps ». En voici 2 exemples. Comme en psychothérapie la situation clinique n’est pas un lit de Procuste5, l’utilisation des résultats et des concepts expérimentaux dépend nécessairement des besoins et désirs du patient et des circonstances qui les accompagnent. Il ne peut s’agir de servir l’intérêt particulier du thérapeute. Toute utilisation doit donc attendre les occasions offertes par le patient et ne doit en aucun cas être une procédure planifiée, mise au point hors du contexte des besoins que le patient manifeste en thérapie. Lire la suite de Milton Erickson   Etude de deux cas cliniques. “Le sourire de la Joconde“ par Joëlle Mignot. Magnétique, énigmatique, hypnotique, le sourire de Mona Lisa fascine depuis plus de cinq siècles. Un parcours de découverte de la Joconde pour laisser s’épanouir notre créativité et l’utiliser avec nos patients. C’est en observant ce même sourire sur le visage de mes patientes venues à moi pour travailler leur sexualité et leur féminité et pendant les séances d’hypnose adaptées spécifiquement à leur demande, que m’est venue l’idée de vous proposer ce parcours de découverte de la Joconde. Car c’est cela la magie et la beauté de la relation thérapeutique, nous permettre de laisser s’épanouir notre curiosité et notre créativité, en un mot nous enrichir.   “Mais que fait l’observateur caché ? De l’hypnose !“ par Dr Daniel Quin. La dissociation vécue dans un bloc opératoire lors d’une intervention chirurgicale. L’article reprend le récit d’un médecin, hypnotiste de formation, qui relate son expérience de la dissociationvécue dans un bloc opératoire où l’a amené une intervention chirurgicale bénigne. cet exposé nous révèle les détails et les pièges d’une transe hypnotique comme ils ont été perçus « intérieurement » et relatés a postériori par « lobservateur caché » du sujet devenu objet l’espace d’un instant, celui de la narration.   “Voyage entre hypnose et pensée juive“ par Dr Philippe Aïm. Ce moment où les patients passent du côté du changement. La parole comme passeport. Un des mots clés de l’intitulé du Forum de Nantes était le voyage. Je l’ai gardé dans le titre de cet article, car c’est un voyage entre un thème et un autre qui n’avaient peut-être rien au départ pour se rencontrer. Fascinant voyage. Je pense au voyageur qui prend son bateau vers l’espoir d’une nouvelle terre, et doit passer par cette zone de pleine mer, détaché de son origine et de son but, ce moment d’ivresse, de doute entre l’ancien et le nouveau monde, hors du temps et de l’espace, où le bleu est dans toutes les directions, où il croit se perdre devant la multitude des chemins qui s’ouvrent à lui. En savoir plus sur le Dr Philippe AÏM sur http://hypnose-ericksonienne.fr   “Apprentissage hypnotique. Du contrôle à l’assimilation“ par Patrick Condamin.   Deux cas cliniques qui illustrent, d’une part, l’utilisation classique de l’état hypnotique, et...

Read More

Hypnose & Thérapies Brèves N°16 Février-Mars-Avril 2010

Hypnose & Thérapies Brèves  N°16 Février-Mars-Avril 2010

Hypnose & Thérapies Brèves: la Revue N°16 : Février/Mars/Avril 2010   Editorial du Dr Patrick BELLET ENTRE SOI ! C’est souvent un réflexe ou une habitude. « Asinus asinum fricat » disaient les anciens qui avaient remarqué que ceux qui se ressemblent s’assemblent bien souvent. Peut-être aussi une sorte de communication non verbale d’accordage. Quelque chose de rassurant… Quelque chose de fermé aussi. Si certains pouvoirs prônent la division pour régner, segmentation des tâches, tentation et tentative de gestion administrative exclusive du projet thérapeutique, réduction de l’acte médical à une technique sèche et inhumaine ; il serait paradoxal de parvenir au même résultat par une espèce de repli corporatiste. Certes, la spécialisation a beaucoup d’intérêt, mais elle comporte le risque de l’isolement. L’hypnose, entre autres vertus, possède celle d’être un art de la transition ainsi que celui de catalyser des situations figées.   hypnose: Dossier; suggestions en urgence. “Choisir une suggestion. La technique des vingt premières lignes“. Jacques Puichaud et Jacques Auger proposent une méthode pour faire preuve de génie dans le choix des suggestions ! LA NAISSANCE EN DOUCEUR L’hypnose permet à l’anesthésiste de faire fonctionner à la fois son cerveau gauche et son cerveau droit. Le voilà dissocié, afin de mieux dissocier les patientes. « Je vous invite à prendre une grande respiration et à respirer, à partir de maintenant, de manière… imaginative… à observer votre respiration… à observer comment chaque inspiration suit une expiration… à observer comment chaque inspiration suit une expiration… à observer comment chaque inspiration suit une expiration… (de plus en plus lentement en baissant le ton de la voix)… à observer comment chaque respiration vous apporte du confort, à observer comment chaque respiration vous apporte du relâchement… à observer comment chaque respiration vous apporte toutes les choses nécessaires à votre… confort, à votre sécurité, à votre protection… au relâchement de votre épaule gauche, au relâchement de votre épaule droite… comme chaque respiration vous apporte un nouveau confort…   CHOISIR UNE SUGGESTION Nous inaugurons dans ces pages une formule « Dossier ». Thème traité dans ce n° 16 : « les suggestions en urgence ». Avec l’aimable autorisation des Editions de l’Arbousier et des Editions Satas pour le livre « Métaphores et suggestions hypnotiques ». Dr Corydon Hammond. Jacques PUICHAUD, Jacques AUGER   LA TECHNIQUE DES « VINGT PREMIÈRES LIGNES » A l’heure de l’Europe, il paraît intéressant de faire une comparaison entre l’évolution de l’hypnose et des suggestions chez des auteurs classiques européens et M. H. Erickson. Braid a dissipé le voile mystérieux enveloppant le magnétisme animal initié par Mesmer qui a eu le mérite d’échafauder un semblant de doctrine pour échapper à l’obscurantisme de la seule puissance d’une intervention divine ou du hasard de la destinée humaine. Il a employé le terme d’« hypnotisme » inventé par Hénin de Cuvilliers, et a insisté sur la puissance de la suggestion. Mais il n’en a pas compris le véritable rôle, qu’il attribuait au sommeil provoqué en même temps qu’aux manipulations particulières qu’il utilisait pour l’obtenir. Il définissait l’hypnotisme comme « un état particulier du système nerveux déterminé par des manoeuvres artificielles ». Quelques suggestions de grands praticiens : “Suggestions pour le contrôle du saignement“ par Milton H. Erickson“. “Suggestions pour le contrôle d’une hémorragie digestive haute“ par Emil G. Bishay, Grant Stevens, Chingmuh Lee. “Suggestions directes d’urgence chez les patients dans un état critique“ par Ernest L. Rossi et David B. Cheek.   “La naissance en douceur, hypnose en anesthésie obstétricale“ par Jean-Michel Hérin. L’hypnose permet à l’anesthésiste de faire fonctionner à la fois son cerveau gauche et son cerveau droit. Le voilà dissocié, afin de mieux dissocier les patientes...

Read More

Hypnose & Thérapies Brèves n°14 – 2009

Hypnose & Thérapies Brèves  n°14 – 2009

Hypnose & Thérapies Brève: la Revue n°14 Août/Septembre/Octobre 2009   Editorial Dr Patrick Bellet : Pesticides et Choléra Hier matin, en sortant de chez moi j’ai croisé mon voisin viticulteur. Enfin je crois que c’était lui, ses traits étaient dissimulés sous un cas- que intégral relié à une bouteille d’air comprimé. C’est le matériel nécessaire pour traiter les vignes. Plus exactement c’est le matériel indispensable pour se protéger des pesticides répandus en quantité sur les vignes alentour. C’est dire si le traitement doit être efficace. Ce sont les soldes ! Tout doit disparaître ! Pas d’herbes folles ! On vide les rayons pour faire de la place. Net et propre. http://www.hypnose-ericksonienne.org/Virus-de-la-Grippe-H1N1-Pesticides-et-cholera_a179.html Concerto pour quatre hémisphères, Teresa Robles. Le Germe Teresa Robles s’appuie sur une base théorique solide pour construire ses interventions. Elle tire du constructivisme le fait que chacun construit sa réalité. En nous, il existe deux réalités : celle du cerveau droit et celle du cerveau gauche.   « Ose l’hypnose ! L’apprentissage par la pratique. » Infirmière-anesthésiste à l’Hôpital Purpan de Toulouse, Martine Quintard analyse ses débuts dans la pratique de l’hypnose et donne les clés à ceux qui hésitent à se lancer.   « La surprise thérapeutique. Une évidence à laquelle s’attendre ! » Psychiatre et psychothérapeute, Gérard Salem montre que le meilleur service que l’hypnothérapeute puisse rendre au patient, c’est de « le révéler à sa propre surprenance ». Par ce chemin, il apprendra à devenir sujet de sa vie et non un malade résigné et dépendant. Etre pris au dépourvu est une expérience communément partagée. A priori, cette expérience est peu appréciée, tant nous souhaitons avant tout garder le contrôle de ce qu’il nous advient, et prévoir autant que possible l’imprévu. Nos bas de laine, nos économies, nos placements à long terme, nos assurances maladie, accident ou vie, nos stores baissés, nos vaccins, nos préservatifs et nos pilules : il est mille et une façons de nous garantir contre cet imprévu si inquiétant. Consulter une voyante, un géomancien, un haruspice ou un désorceleur, voilà d’autres façons encore de nous prémunir des mauvaises surprises, et de les conjurer.     « Même pas mal ! L’hypnose au quotidien en pédiatrie. » Catherine Voineau, pédiatre libéral, développe plusieurs cas clinique montrant les bénéfices des techniques hypnotiques (qu’elle décrit) lors des soins pour enfants. Cet article est la déclinaison éditoriale du mémoire de Catherine Voineau soutenu dans le cadre du D.U. d’Hypnose Médicale coordonné par le Dr Fabrice Lakdja au C.H.U. de Bordeaux. L’après-midi est déjà avancée, et des cris d’enfant dans la rue précédent un coup de sonnette. Des parents amènent pour la première fois un petit de deux ans terrorisé, hurlant devant la porte du cabinet.   « Milton H. Erickson s’insurge ! Problèmes psychologiques fondamentaux dans la recherche en hypnose. » Dans cet article, Erickson prend nettement position sur ce qu’il considère la meilleure méthodologie et les objectifs à poursuivre pour contribuer à élucider ce phénomène que nous appelons « hypnose ». Son « coup de gueule » est toujours d’actualité. La recherche en hypnose et l’exposé d’idées à propos de l’hypnose s’apparentent trop souvent aux discussions des sept aveugles à propos de l’éléphant : ils commencent par se disputer avec acrimonie avant de se mettre à faire des recherches ; l’un tient une défense et l’autre la queue, l’un palpe le flanc et l’autre une oreille, un cinquième examine le tronc, etc. Puis, quand chacun a terminé d’examiner de près sa partie de l’éléphant, ils se disputent de plus belle. http://www.hypnose-ericksonienne.org/Hypnose-et-problemes-psychologiques-Milton-H-Erickson-s-insurge-_a178.html     Rubriques : Les grands praticiens : André Müller Weitzenhoffer., un passeur...

Read More