Revue Hypnose Thérapies Brèves 22 Aout-Septembre-Octobre 2011

revue-hypnose-therapies-breves-22

Hypnose & Thérapies Brèves: la Revue
N°22 : Août/Septembre/Octobre 2011

 

 

Edito :“Je sais tout cela mais je ne m’en sers pas“ Thierry Servillat

 

“La mixité thérapeutique ou le panier de soins ?“. Mixer les théories, les approches psychothérapeutiques et les traitements médicamenteux : un plaidoyer pour la liberté du thérapeute de faire « sa propre cuisine ». Dominique Megglé

 

Lundi matin, je fais une psychanalyse. Il est là, étendu sur le divan, et il associe, librement. Je suis derrière et je note, automatiquement. A la fin de la séance, nous sommes heureux tous les deux, lui parce que, ayant vaillamment combattu son Surmoi, il est arrivé à parler de son père autoritaire, moi parce qu’il m’a offert une transe amnésique. Nous nous apprécions et c’est bon pour commencer la semaine en douceur.

Lundi après-midi, on joue aux boules avec une dame. Elle a appris grâce à moi. Elle voulait devenir plus adulte, alors on a sorti les boules.
Sur le tableau Velleda, des tas de petites boules et de sous-boules correspondant aux Etats de son Moi, Parent, Adulte, Enfant, Enfant Adapté Rebelle, Parent dans l’Adulte ; et des tas d’autres boules correspondant aux Etats du Moi de ses partenaires dans la vie ; et des tas de flèches entre tout ça dans tous les sens : de séance en séance, elle analyse ses transactions ; de plus en plus de boules, de flèches et de sous-boules, et de séance en séance, nous nous enfonçons dans la confusion.

Mardi matin, j’ai l’air d’un gendre idéal avec chemise et costume Smalto, rehaussés du sourire énergique qui manifeste mon assertivité : je vais faire des TCC.
A 9 heures, c’est le deuxième C de TCC, « Comportementale ». La dame a peur de l’avion et nous parlons du crash du Rio-Paris. Il a fallu deux ans pour retrouver l’épave de l’Airbus au fond de l’Atlantique et personne n’a encore compris pourquoi il avait décroché.

Lire la suite sur http://www.hypnose-ericksonienne.org/Mixite-Therapeutique-par-Dominique-Meggle-Revue-Hypnose-et-Therapie-Breve_a394.html

 

“En finir avec l’angoisse“. Une thérapie de jeune femme angoissée menée en 4 étapes stratégiquement structurées. Laurent Briquet

 

Je propose de partager avec les lecteurs le cas d’une jeune femme angoissée afin de montrer comment dans l’approche thérapeutique et dans la façon de parler au patient, l’hypnose peut trouver sa place sans nécessairement qu’elle prenne la forme d’une séance d’hypnose classique, ni que le patient ait besoin de savoir comment il sera soulagé.
Tout va se dérouler en quatre consultations hebdomadaires au cabinet.

Lire la suite sur http://www.hypnose-ericksonienne.org/En-finir-avec-l-angoisse-Une-subtile-directivite-Laurent-Briquet-Revue-Hypnose-et-Therapies-Breves_a395.html

 

“ La langue des oiseaux“. Ou les mystères de la relation thérapeutique. Jouer avec les mots, inventer des codes, sont des gymnastiques anciennes susceptibles d’introduire de l’inventivité dans la relation avec les patients. Joëlle Mignot

Qu’est-ce que la Langue des Oiseaux ?

Je ne vais pas vous parler du cui-cui des oiseaux, encore que… Si j’ai choisi de vous parler de la Langue des Oiseaux, c’est pour vous proposer de porter un regard différent sur la relation que nous pouvons avoir à nos patients dans nos consultations, en particulier lorsque nous utilisons l’hypnose.

Le sens caché des mots utilisés par nos consultants et par nous-même peut être autant de pierres précieuses aussi bien dans le décodage de leur problématique que sur l’aspect thérapeutique.
La Langue des Oiseaux est donc une langue à la fois mystérieuse et secrète qui consiste à donner un sens autre que le sens direct de la signification. Le décodage passe par les sons (d’où l’analogie avec les chants des oiseaux), la décomposition et/ou la recomposition de syllabes et des lettres.
Il s’agit donc d’aller voir ce qui se passe d’une certaine façon sous les mots et leurs agencements, c’est-à-dire les expressions. Cela implique une écoute différente, non plus attachée au contenu manifeste mais au contenu latent. Ainsi, écouter l’autre à travers ce prisme permet de se dégager du sens premier de l’expression, de l’entendre autrement. Le thérapeute se met alors dans cette attention particulière qui permet non plus de s’accrocher au discours explicite, mais à celui implicite du patient, de prendre par conséquent une position très différente de l’écoute quotidienne et ordinaire.

Lire la suite sur http://www.hypnose-ericksonienne.org/La-langue-des-oiseaux-L-art-de-l-ecoute-dans-la-relation-therapeutique-par-Joelle-MIGNOT-Revue-Hypnose-et-Therapies_a396.html

 

“Parer hypnotiquement aux traumas sexuels“. Déjà retrouver du contrôle. Diverses stratégies hypnothérapiques pour aider une patiente à maîtriser son état dissociatif consécutif à de graves abus subis dans son enfance. Meriem Mahbouli

L’idée de cette réflexion est venue à la suite d’une rencontre, en consultation de psychiatrie, avec une patiente ayant été victime de traumatismes sexuels au cours de son enfance.
Son cas semble bien illustrer d’une part les différentes manifestations des états de stress post-traumatique, et d’autre part l’évolution positive de ces symptômes après utilisation d’une approche par l’hypnose.
Ceci nous a amenés à nous interroger sur les différentes applications de cette technique dans la prise en charge des symptômes post-traumatiques et des troubles co-morbides.

La notion d’état de stress post-traumatique

Le mot traumatisme vient du mot grec qui signifie « blessure » ou « plaie qui s’est violemment produite ». L’autre signification de ce mot, en psychiatrie, est une expérience émotionnelle ou un choc qui a un effet psychique persistant.

Les troubles psychiatriques traumatiques existent probablement depuis que l’humanité a pu élaborer une certaine représentation de la mort. Des auteurs anciens en ont déjà fait des descriptions cliniques. On peut mentionner notamment : Hérodote, Pinel, Janet, Freud.

Lire la suite sur http://www.hypnose-ericksonienne.org/L-Hypnose-apres-les-Traumas-Sexuels-Graves-Par-Meriam-Mahbouli-Revue-Hypnose-Therapies-Breves_a399.html

 

“Diagnostic opératoire“. Principes et mise en œuvre. Après son article sur la recherche, Jean-Jacques Wittezaele explique comment mettre en œuvre un diagnostic menant à des interventions spécifiques.

Docteur en psychologie, psychothérapeute,. Fondateur de l’IGB, Jean-Jacques Wittezaele est élève de Watzlawick, Weakland et Fish auprès de qui il s’est formé pendant plus de 3 ans. Représentant du MRI pour l’Europe francophone, il est aussi associé de recherche au MRI de Palo Alto.

Spécialiste des travaux de Bateson, il est auteur de nombreux livres et articles, notamment « A la recherche de l’Ecole de Palo Alto, L’homme relationnel, Aide ou contrôle et la double contrainte. Chargé de cours à Paris X, Nanterre, à l’HEFTS de Fribourg en Suisse, ainsi qu’à l’école de thérapie stratégique d’Arezzo en Italie. Il forme des professionnels et pratique la thérapie brève depuis plus de 25 ans

Suite à un précédent article , je vais présenter l’état d’avancement actuel du diagnostic opératoire systémique et stratégique sur lequel je travaille en collaboration avec Giorgio Nardone. J’en énumérerai d’abord certains principes, puis les étapes de sa mise en œuvre, avant de développer les éléments fondamentaux sur lequel il s’appuie. Le résultat final devrait être publié dans quelques mois.

Principes du diagnostic opératoire

Voici les préalables sur lesquels repose le diagnostic systémique et stratégique.
– « La communication est la matrice sociale de la psychiatrie. » (G. Bateson). La communication peut « guérir » et la grande majorité de la souffrance et des problèmes psychologiques peuvent être traités par la communication. (La métaphore médicale est réductrice pour aborder les phénomènes psychiques et comportementaux.)

Lire la suite sur http://www.hypnose-ericksonienne.org/Diagnostic-Operatoire-Principes-et-mise-en-oeuvre-Jean-Jacques-Wittezaele-Revue-Hypnose-Therapies-Breves_a397.html

Hypno-philo : “Rendre possible un bonheur vrai“ Thierry Servillat

 

Quiproquo, malentendu et incommunicabilité : “Pourvu que ça dure…“ Stéfano Colombo

 

Congrès et conférences : “Thérapeutes d’ici, d’ailleurs et d’aujourd’hui“ Christine Guilloux

 

Recettes et Merveilles : “Êtes-vous ce que vous mangez ?“ Joëlle Mignot

 

Recherche : “Placebypnose“ Antoine Bioy

 

Références : “Regards aveugles“ Patrick Bellet

 

Humeur : “Devenir intelligents ensemble“ Joël de Rosnay interrogé par Thierry Servillat

 

Pour vous abonner à la revue, cliquez ici

revue-hypnose-therapies-breves-22