Hypnose & Thérapies Brèves N°15 – 2009-2010

revue-hypnose-therapies-breves-15-2009-2010

Hypnose & Thérapies Brèves: la Revue

N°15 Novembre/Décembre 2009 Janvier 2010

“Une expérience de pensée“. Editorial du Dr Patrick Bellet, rédacteur en chef.

Ou comment une démarche intellectuelle subjective, l’hypnose, conduit à la compréhension nouvelle d’une situation pathologique et obtient des effets thérapeutiques tangibles. Empirique, l’expérience de pensée est aussi au coeur de la recherche scientifique et ne se substitue pas à l’expérimentation pratique.
Nombre de découvertes majeures sont le produit d’expériences de pensée de grands esprits de la physique ou de la chimie tels que Galilée, Einstein ou Kekulé. Loin de prétendre à d’aussi importantes découvertes, l’hypnose est un exemple particulièrement riche de ce type d’expérience. En cours de séance, la singularité de l’imagination immédiate révélera, souvent, des solutions inédites et reproductibles.

Nous sommes là devant un phénomène de création de la réalité pour accéder à celle de la pathologie.
Le changement commence. En effet, combien de pathologies nous surprennent, et les patients en tout premier lieu ; qualifiées selon la culture de l’observateur d’irrationnelles, d’essentielles, d’idiopathiques, voire de simulations ou autres fumisteries. Alors, comment prendre en considération cette part d’humanité qui n’entre pas dans les syndromes connus ou les sémiologies bien établies ? Nos études nous apprennent la « conduite à tenir devant tel ou tel tableau clinique », au mieux vis-à-vis d’un patient, très rarement à parler, converser avec une personne, temporairement ou définitivement porteuse d’une maladie.

“La stratégie : une question de travail et d’intuition“.

Le Dr Dominique Megglé présente, avec son humour décapant, ce qui selon lui est la bonne tactique pour devenir un stratège.
Avec humour, Dominique Megglé nous présente sa stratégie pour ne pas tomber dans les embuscades de la tactique.
Hypnose Normale, Pathologique et Thérapeutique
L’hypnose n’est pas une théorie psychologique de plus sur le marché des psychothérapies. Elle n’est pas une théorie. Elle n’est pas non plus une thérapie. C’est pourquoi elle n’a ni indications ni contre-indications. Le fonctionnement hypnotique est simplement physiologique. C’est le fonctionnement de l’être humain dans ses relations avec lui-même et avec les autres. Les échanges que l’être humain a avec lui-même démontrent sa profondeur personnelle. Simultanément, cette profondeur personnelle se nourrit des échanges qu’il a avec les autres, qui lui sont également vitaux.

“Ose l’hypnose“.

Le témoignage émouvant et engagé de Martine Quintard, IADE et hypnothérapeute débutante, dans la lutte contre la douleur et l’accompagnement jusqu’au dernier souffle.
Arrêt sur Image: Il est huit heures ce matin-là et je prends la relève dans le secteur du déchocage des urgences. Par la fenêtre qui donne sur un micocoulier centenaire, j’aperçois le soleil qui brille dans un ciel bleu azur, un bleu pur, sans nuages. Depuis ce jour, le ciel n’a jamais été aussi bleu et aussi pur… J’entre dans le box 2 du déchocage où Mr R. a été admis pour une détresse respiratoire dans le cadre d’une néoplasie pulmonaire en stade terminal. Mr R., la quarantaine, est attaché en position demi-assise dans son lit et est dans un état d’agitation très important dû aux difficultés respiratoires. Mr R. « cherche son air ». Je le salue et me présente à lui, je sens son regard qui m’accroche, qui me supplie, qui m’invite…

“Autant en importe l’avant“.

Quand le Dr Frank Garden-Brèche explore des dimensions temporelles qui se télescopent et ouvrent sur des orientations inattendues.
L’histoire se déroule en des temps… temps à venir, temps prochains, temps futurs… temps où tout a changé bien sûr… temps où il y a tout à changer aussi… De la clepsydre à l’horloge atomique, de la seconde de l’instant au futur incertain, il nous fascine. Il me fascine depuis longtemps justement. Le besoin de cet article, comme une nécessité, rôde dans mon esprit (droit ou gauche ?) depuis une vingtaine d’années…

“Toujours plus en moins“. Comment briser avec l’hypnose le cercle vicieux des addictions que sont l’alcoolisme et la toxicomanie ?

Le Dr Mohamed-Faouzi Kammoun nous livre son expérience.
L’addiction est un ensemble de pathologies caractérisées par une problématique d’assuétude ou de dépendance mettant en jeu le corps sur le mode de l’incorporation. L’alcoolisme et la toxicomanie représentent de loin les addictions les plus fréquentes.
Deux points sont essentiels dans la prise en charge des addictions : la séparation ou le sevrage du produit et la consolidation du sevrage ou l’évitement des rechutes. La majorité des rechutes semble se produire dans les six premiers mois de la prise en charge. Au-delà de ce délai, les résultats sont relativement stables. La rechute ou la récidive constitue en elle-même un moment particulièrement important dans la trajectoire de soin. Elle nécessite une prise en charge personnalisée à la problématique du sujet et à sa relation avec la substance active.

 

Rubriques :

Rubrique « Grands praticiens », le Dr Alain Vallée présente Jacques-Antoine Malarewicz.

Voilà un homme qui ne laisse pas grand monde indifférent. Beaucoup d’entre nous connaissent le personnage élégant, manifestant son goût pour l’esthétique, les beaux objets. Beaucoup ont déjà apprécié son exceptionnel talent de conférencier. Nombreux, parmi ceux qui l’ont approché en formation, connaissent aussi son goût pour les objets bizarres, que ce soit un tire-bouchon étrange qu’il tend à un convive ou bien un superbe caillou tentateur qui ne pèse quasiment rien en réalité. « Ne prenez pas les choses pour ce qu’elles semblent être », semble-t-il nous dire…

Rubrique « Références », “Le secret de Mesmer“. Nous nous devions d’étudier l’apport du pionnier des pionniers que fut Franz-Anton Mesmer.

Enfin une rubrique consacrée au précurseur que fut Mesmer. Personnage complexe, orgueilleux, méfiant, procédurier, mais aussi et pour nous surtout pionnier génial. Ses qualités d’observation et de musicien contribuèrent à faire de lui l’inventeur des thérapies de groupe, de la musico-thérapie grâce à Mozart dont il sera un mécène, ainsi que des traitements gratuits d’urgence par la magnétisation d’arbres sur les avenues ! Selon lui la transmission du magnétisme animal ne pouvait s’adresser qu’à une élite, de surcroît argentée. Mais cet enseignement s’est toujours auréolé d’un mystère, d’un secret. C’est de cette partie dissimulée dont traite le texte qui suit, extrait de la remarquable étude « Mesmer et son secret » du Dr Jean Vinchon publiée en 1936. Dr Patrick Bellet

Et une nouvelle rubrique « Hypno-philo » de 2 pages toniques et pratiques, animée par le Dr Thierry Servillat.

Quelques minutes de suspension, quelques instants de réflexion. Un thème large, un exercice court d’application. C’est hypno-philo. Une nouvelle rubrique confiée à Thierry Servillat.
Le travail de nombreux philosophes contemporains peut nous intéresser, praticiens et/ou usagers de l’hypnose et des thérapies brèves. D’autant plus que celui-ci s’accompagne souvent de propositions d’exercices concrets

Rubrique “Quiproquo, malentendu et incommunicabilité“ : le psychiatre Stefano Colombo explique pourquoi les cnidaires donnent de l’urticaire.

Avez-vous, vous aussi, un faible pour l’un ou l’autre chiffre ? Moi c’est, entre autres, le 7. Vous insinuez que c’est une passion, eh bien je vous le dis : c’est une faiblesse. Sinon d’où viendrait l’expression « avoir un faible » ?

Rubrique “Exposition“ :

le compte-rendu de « Ruines et mémoire », travail artistique d’Anne et Patrick Poirier, donne enfin à François René Chardon, notre chroniqueur, l’occasion de répondre à une question que personne ne se pose : à quoi bon consacrer une chronique aux expositions dans la revue Hypnose & Thérapies brèves ?
A quelques kilomètres d’Avignon, l’Isle-sur-la-Sorgue, petite bourgade du comtat venaissin, est devenue depuis une trentaine d’années un centre international de la brocante.

Rubrique “Recettes et merveilles“. Joëlle Mignot : “ Miettes…“ Et la métaphore de la fragilité.

Qui n’a pas un jour mouillé son doigt pour ramasser quelques petites particules de pain égrainées près d’une assiette au hasard d’un repas ?
Comme pour ne rien perdre, tout garder ou alors tout nettoyer, faire place nette, comme on dit… Ce n’est rien une miette, mais c’est plus qu’une poussière. Elle tombe et elle reste. À la fois fragile et volatile, presque invisible, elle fait partie des reliefs du partage. Elle fait trace. Elle dérange aussi.

Rubrique “Congrès et conférences“. Christine Guilloux évoque la Brief Therapy Conference de San Diego et ses interrogations sur les systèmes de santé.

Banques qui périclitent, maisons abandonnées, en décrépitude, familles à la rue… L’Amérique se dit en crise, clame sa crise haut et fort en cale sèche de mises en oeuvre et recherche des solutions. Un nouveau président pour sortir du marasme ? Des réformes sociales ? Des guerres moins coûteuses ? Des incitations à la consommation plus modérées ? San Diego accueille le Congrès de Thérapie Brève sans trémolo dans la voix. Quelque neuf cents participants à s’interroger, à rechercher des solutions « qui durent ». Mais lesquelles ?

Les psychothérapies : approche plurielle.

Alain Deneux, François-Xavier Poudat, Thierry Servillat, Jean-Luc Vénisse. Masson
Les pratiques psychothérapiques se sont multipliées au cours des dernières décennies. On dénombre actuellement dans le monde près de 400 types de psychothérapies. Cette diversité peut entretenir un flou croissant de ces approches avec un risque d’amalgame ou de repli sur telle ou telle référence exclusive. Afin d’éviter ce risque et d’orienter les étudiants et les thérapeutes, ce livre propose de présenter les principaux courants psychothérapiques ; psychanalytiques, cognitivocomportemental, systémique et stratégique.

Le Dr Jean-Claude Espinosa conclut la revue par un édito « En revenant de Nantes… »

Alors que je me trouvais confortablement installé dans le TGV qui me ramenait de Nantes (décidément, il semble que le TGV et la SNCF jouent un grand rôle dans l’évolution de la CFHTB !!!), je me surpris à fredonner une chanson que je n’avais plus chantée depuis mon internat lors de fêtes copieusement arrosées et qui évoquait la ville de Nantes. Je n’avais pourtant pas fait usage pendant ce forum de substances plus ou moins euphorisantes. Certes, pendant ces trois jours passés à Nantes, j’avais pu rencontrer un Mathias Sandorf rayonnant, un Jules Verne qui n’avait pas encore laissé pousser sa barbe, un éléphant pas rose et même le descendant d’une illustre famille d’explorateurs des fonds sous-marins qui s’entraînait sur un avion à pédales pour sa prochaine expédition.

 

Pour vous abonner à la Revue Hypnose & Thérapies Brèves, cliquez ici

Hypnose Ericksonienne

 

 

Psychiatre, President de l’Institut Milton H Erickson de Reze. Redacteur en chef de la Revue HYPNOSE & Therapies Breves. Ancien President de la Confederation Francophone d’Hypnose et de Therapies Breves (CFHTB). Conferencier International, Superviseur. Co-auteur de Psychotherapies : une approche plurielle (Masson)

Reze (Loire Atlantique)

Facebook Twitter Google+